Surendettement : le dispositif “Aide-budget” testé dans 11 départements

Le gouvernement français a lancé un nouveau dispositif nommé “Aide budget” qui vise à repérer en amont les signaux de surendettement des ménages pour leur proposer un accompagnement personnalisé. L'expérimentation de ce dispositif durera un an dans 11 départements.

Selon les données de la Banque de France, environ 113 000 dossiers de surendettement ont été déposés en 2022, ce qui représente une baisse de 7 % par rapport à l'année précédente.

En bref

L'objectif est de s'appuyer sur les principaux fournisseurs d'énergie et bailleurs sociaux ainsi que sur le réseau des Points conseil budget pour faire un repérage précoce des difficultés et être plus proactif. En cas de deux impayés consécutifs, le ménage recevra un courrier ou un courriel lui rappelant les aides existantes. Si la situation n'est pas résolue, le créancier pourra proposer un échange et le ménage sera orienté soit vers le dispositif propre au bailleur social ou au fournisseur d'énergie, soit vers un Point conseil budget pour les situations les plus dégradées.

Les 60 Points conseil budget qui participeront à l'expérimentation (sur les 500 qui couvrent le territoire) verront leur enveloppe tripler, passant de 15 000 € à 45 000 €. Le dispositif sera étendu au reste du territoire en fonction des résultats obtenus durant l'expérimentation.

Dossier spécial – Rachat de crédit et banque de France : tout ce qu'il faut savoir

Comment fonctionne le dispositif “Aide-budget” ?

Le dispositif “Aide-budget” s'appuie sur les fournisseurs d'énergie, les bailleurs sociaux et les Points conseil budget (PCB) pour repérer les signaux de surendettement très en amont. Lorsqu'un ménage a deux impayés consécutifs, il recevra un courrier ou un courriel lui rappelant les aides existantes. Si la situation n'est pas résolue, le créancier pourra proposer un échange. Sur la base de ce diagnostic, le ménage sera orienté soit vers le dispositif propre au bailleur social ou au fournisseur d'énergie, soit vers un Point conseil budget pour les situations les plus dégradées. Les PCB participants verront leur enveloppe tripler pour financer leur accompagnement des ménages.

A lire aussi – Plan de surendettement non respecté : tout ce qu'il faut savoir

Quels sont les départements concernés par l'expérimentation ?

Le dispositif “Aide-budget” sera testé durant un an dans onze départements : Bas-Rhin, Côtes-d'Armor, Dordogne, Hérault, Haute-Savoie, Isère, Nord, Paris, Seine-Saint-Denis, Seine-Maritime et à la Réunion. En fonction des résultats de l'expérimentation, le dispositif pourra être étendu au reste du territoire.

Quel est l'objectif de ce dispositif ?

Le dispositif “Aide-budget” vise à renforcer la prévention du surendettement en repérant les signaux de fragilité financière très en amont. L'objectif est de mieux accompagner les ménages en difficulté financière, notamment dans le contexte de tensions inflationnistes. Ce dispositif permettra également de proposer un accompagnement global des situations de fragilité financière pour éviter que les ménages ne tombent dans la spirale du surendettement.

Le dispositif “Aide-budget” est une initiative gouvernementale intéressante pour prévenir les situations de surendettement et aider les ménages en difficulté financière. En s'appuyant sur les bailleurs sociaux, les fournisseurs d'énergie et les Points conseil budget, ce dispositif permettra de repérer les signaux de fragilité financière très en amont et d'accompagner les ménages pour éviter qu'ils ne tombent dans la spirale du surendettement. Cette expérimentation dans onze départements pourra ensuite être étendue au reste du territoire en fonction des résultats obtenus.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.