5 astuces pour isoler votre vieille maison à moindre coût

Dans cet article, nous allons vous montrer comment isoler une vieille maison sans dépenser une fortune. Nous passerons en revue les meilleures méthodes d’isolation et les techniques pour réduire les infiltrations d’air, améliorer le confort thermique et réaliser des économies d’énergie sur le long terme.

Demander un devis

1. Isoler les murs et les combles

Murs extérieurs

L’isolation des murs est essentielle pour empêcher l’air froid de pénétrer et l’air chaud de s’échapper. Il existe plusieurs façons d’isoler les murs extérieurs d’une vieille maison :

  • Isolation par l’intérieur : Cette méthode consiste à poser des panneaux isolants sur les murs intérieurs et peut être réalisée avec des matériaux peu coûteux comme la laine de verre ou le polystyrène expansé.
  • Isolation par l’extérieur : Elle nécessite un investissement plus important mais offre de meilleurs résultats en termes d’efficacité énergétique et d’esthétique. On utilise généralement des panneaux de polystyrène extrudé ou des laines minérales pour cette technique.

Combles perdus

Les combles perdus peuvent représenter jusqu’à 30% des déperditions thermiques d’une maison. Pour les isoler, on peut utiliser de la laine de verre ou de la laine de roche en vrac, qui sont des matériaux abordables et faciles à mettre en œuvre. Pour une isolation optimale, il est conseillé d’atteindre une épaisseur minimale de 30 cm.

Demander un devis

2. Réduire les infiltrations d’air

Pour limiter les infiltrations d’air et les courants d’air dans une vieille maison, plusieurs solutions peu coûteuses peuvent être mises en place :

  • Jointer les fenêtres et les portes : Les joints d’étanchéité autour des fenêtres et des portes (boudin de porte) peuvent s’user avec le temps et provoquer des infiltrations d’air. Il est donc important de vérifier régulièrement leur état et de les remplacer si nécessaire.
  • Boucher les fissures : Les fissures dans les murs et les plafonds permettent à l’air froid de s’infiltrer et à l’air chaud de sortir. On peut utiliser du mastic acrylique ou de la mousse expansive pour boucher ces fissures.
  • Installer des rideaux et des tapis : Les rideaux épais et les tapis contribuent à créer une barrière isolante et à limiter les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur.
À lire aussi  Panneau solaire : quel prix pour une maison de 150m2 ?

3. Optimiser l’isolation des fenêtres

Les fenêtres représentent un point faible en termes d’isolation thermique. Plusieurs solutions existent pour améliorer leur performance énergétique sans engager de gros travaux :

  • Installez des doubles-rideaux : Les doubles-rideaux constituent une barrière thermique efficace et peuvent aider à réduire les déperditions de chaleur.
  • Posez des films isolants : Ces films plastiques adhésifs sont posés directement sur la vitre pour renforcer son isolation thermique. Ils sont particulièrement utiles en hiver pour conserver la chaleur à l’intérieur et en été pour réfléchir les rayons du soleil.
  • Installez des volets : Les volets roulants ou battants permettent de créer une barrière supplémentaire contre les infiltrations d’air et les pertes de chaleur.

4. Améliorer l’isolation des sols et du plancher

Les sols et les planchers peuvent être responsables de 10% à 15% des déperditions énergétiques d’une maison. Voici quelques astuces pour améliorer leur isolation :

  • Isoler le vide sanitaire : Un vide sanitaire mal isolé peut provoquer des remontées d’humidité et de froid. On peut le rendre étanche en y projetant de la mousse polyuréthane ou en y posant des panneaux isolants rigides.
  • Installer des tapis et des moquettes : Le revêtement de sol a un impact sur l’isolation thermique d’une pièce. Opter pour des tapis épais et des moquettes permet d’augmenter le confort thermique et de réduire les déperditions de chaleur.

5. Utiliser une peinture isolante

La peinture thermique isolante est une solution innovante et économique pour améliorer l’isolation d’une vieille maison :

  • Qu’est-ce que la peinture isolante ? Il s’agit d’une peinture contenant des microbilles de céramique ou de silice qui confèrent au produit des propriétés isolantes. Elle peut être appliquée sur les murs intérieurs et extérieurs, ainsi que sur les plafonds et les sols.
  • Quels sont ses avantages ? La peinture isolante présente plusieurs atouts : elle est facile à appliquer, peu coûteuse et offre un gain d’isolation non négligeable. De plus, elle peut être utilisée en complément d’autres méthodes d’isolation pour renforcer leur efficacité.
À lire aussi  Quand faut-il faire le bilan thermique de votre maison ? Définition, obligation et avantages

En conclusion, il existe de nombreuses solutions pour isoler une vieille maison à moindre coût. L’important est de privilégier les travaux offrant le meilleur rapport performance/prix et d’évaluer leurs bénéfices sur le long terme.

Obtenez gratuitement un devis pour votre isolation

Vous souhaitez réaliser des travaux d’isolation chez vous, mais vous ne savez pas par où commencer ? Utilisez notre formulaire de comparaison gratuit, rapide et sans engagement ! Grâce à lui, vous pourrez trouver et comparer différentes offres et services afin de choisir la solution la plus adaptée à vos besoins. Ne perdez plus de temps, remplissez dès maintenant notre formulaire et découvrez les possibilités qui s’offrent à vous !

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.