Inflation : le patron de Leclerc accuse le coup : « La bataille de l’inflation n’est pas… »

Michel-Édouard Leclerc, patron des centres Leclerc, met en garde : la bataille contre l' n'est pas encore gagnée, contrairement à ce que prétend le ministre de l'Économie. Alors que Bruno Le Maire annonçait récemment la victoire sur l'inflation, Leclerc appelle à la prudence et à la vigilance face à cette problématique économique qui préoccupe les consommateurs français.

Leclerc face à l'inflation : le combat continue

En novembre, l'inflation en France a marqué une nette décélération, passant de 4,0% en octobre à 3,4% sur un an, selon les premières estimations de l'Insee. Pourtant, Michel-Édouard Leclerc estime que le ministre de l'Économie sous-estime la persistance du problème. Selon lui, il est nécessaire de continuer à lutter contre l'inflation avec détermination.

Leclerc se veut tout de même optimiste quant à l'avenir : il affirme que l'année prochaine, les prix dans les magasins Leclerc ne dépasseront pas 2% à 3%, restant ainsi en cohérence avec l'inflation générale. Il prévoit que les consommateurs commenceront à ressentir les effets de cette baisse de l'inflation dès février ou mars.

Pas de baisse des prix avant Noël

La période des fêtes de fin d'année approche à grands pas, et de nombreux Français se demandent si les prix des produits festifs tels que le foie gras ou le saumon vont baisser. Michel-Édouard Leclerc rassure en affirmant que les prix en rayons resteront stables, sauf en cas de surplus de stock. Il conseille aux consommateurs de ne pas se précipiter, car il n'y a actuellement aucune pénurie à craindre.

Quels produits verront leurs prix baisser ?

Dans le cadre des négociations commerciales qui se termineront avant février, Michel-Édouard Leclerc promet de négocier avec les grands industriels multinationaux pour obtenir des réductions de prix afin de compenser l'hyperinflation passée. Concrètement, les baisses de prix seront appliquées dès février sur des produits tels que les pâtes et les pizzas. Il annonce également des baisses significatives, allant jusqu'à -10%, sur les produits blancs et les équipements de la maison à partir de début 2024.

Conclusion

En dépit des déclarations optimistes du ministre de l'Économie, Michel-Édouard Leclerc prévient que la lutte contre l'inflation n'est pas encore terminée. Il appelle les consommateurs à rester vigilants et à ne pas s'attendre à des baisses de prix immédiates, en particulier pendant la période des fêtes. Néanmoins, il promet des réductions de prix substantielles sur certains produits dès le début de l'année prochaine, ce qui devrait soulager les porte-monnaie des Français.

Tags associés à l'article : Inflation, Michel-Édouard Leclerc, Leclerc, Prix, Négociations Commerciales, Consommateurs, Économie, Foie Gras, Saumon, Pâtes, Pizzas, Produits Blancs, Équipements Maison, Hyperinflation.

Si vous êtes un Citoyen en Slip, aidez-nous à grandir !

Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.