Le prix du carburant sera-t-il moins cher à Noël ? Découvrez les prédictions pour les fêtes

Les prix des carburants à la veille de Noël suscitent de nombreuses interrogations. Décryptons ensemble les récentes évolutions et anticipons ce que les automobilistes peuvent attendre pour les de fin d'année.

Une baisse inattendue des prix des carburants

Les automobilistes peuvent souffler : les prix du affichent une tendance à la baisse. Une surprise, alors que l'année s'achève, avec des tarifs de l'essence au plus bas depuis un an et ceux du gazole depuis juillet. Cette réduction des coûts intervient dans un contexte où les cours du pétrole chutent de manière significative.

Les raisons derrière cette chute des prix

Les facteurs influençant cette baisse sont multiples. Selon Anne-Sophie Alsif, économiste chez BDO France, cette situation résulte de négociations antérieures, lorsque les cours mondiaux étaient plus bas. «C'est acheté trois à quatre mois avant la mise en vente. À ce moment-là, le prix était particulièrement bas en raison du ralentissement de la croissance mondiale, notamment chinoise», souligne-t-elle. Ce ralentissement mondial, couplé à une demande moindre, entraîne une diminution du prix du pétrole sur les marchés de l'énergie.

Des perspectives contrastées pour 2024

Les avis divergent quant à l'évolution future des prix. D'un côté, Goldman Sachs prévoit une hausse des cours du Brent entre 80 et 100 dollars le baril en 2024. De l'autre, UBS et Bank of America estiment respectivement un prix autour de 87 dollars et 90 dollars. Cette incertitude rend difficile la prédiction des prix à la pompe pour l'année prochaine et soulève des questions quant à la continuité de la baisse des prix pour Noël et au-delà.

L'initiative de TotalEnergies : un plafond pour les prix à la pompe

TotalEnergies a mis en œuvre une mesure impactante depuis mars 2023 : un plafonnement des prix à la pompe. Cette politique limite les tarifs des carburants à 1,99 euro dans les stations Total. «L'ensemble des carburants, essence et diesel, seront encore concernés par cette mesure en 2024», a annoncé le groupe pétrolier. Cependant, le sans-plomb 98 et le diesel Excellium ne sont pas inclus dans cette restriction.

Un outil gouvernemental pour trouver les stations les moins chères

Pour soutenir les conducteurs, le gouvernement a lancé un site web offrant des relevés quotidiens des prix de carburants par département et type. Cette initiative vise à aider les utilisateurs à localiser les stations-service proposant les tarifs les plus avantageux.

«Les relevés de prix sont mis à jour quotidiennement, de quoi aider les usagers à cibler les stations services les moins chères».

Conclusion : une période de fêtes sous le signe de l'économie ?

Alors que Noël approche, les conducteurs peuvent s'attendre à une certaine stabilité, voire une baisse des prix des carburants. Toutefois, cette tendance pourrait ne pas perdurer en 2024. La situation reste dynamique et dépendra largement de l'évolution des marchés mondiaux et des politiques des grands acteurs du secteur.

Tags : Prix carburant, Noël, Automobilistes, Baisse des prix, Pétrole, TotalEnergies, Stations-service, Économie

Si vous êtes un Citoyen en Slip, aidez-nous à grandir !

Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.