Accro au chocolat ? Dommage… son prix va exploser en 2024 !

Chers accros au chocolat, préparez-vous à un changement majeur dans votre gourmandise quotidienne. L'année 2024 promet une augmentation significative du prix de vos tablettes de chocolat préférées. Une situation directement liée à la flambée des cours du cacao et du sucre, essentiels dans la fabrication de cette douceur tant appréciée.

Une hausse inévitable due à des facteurs climatiques

Le cacao, cette précieuse matière première, atteint des sommets tarifaires inédits depuis 1979. La raison ? Des conditions climatiques défavorables, notamment en Côte d'Ivoire et au Ghana, principaux producteurs mondiaux. Ces derniers temps, la production a été durement impactée par des pluies abondantes et inhabituelles, entravant le bon déroulement des récoltes.

Cours du chocolat sur 5 ans
Source de l'image : Boursorama

De son côté, l'Inde, le Mexique et la Thaïlande, grands producteurs de sucre, ont également subi des baisses de production conséquentes. L'impact météorologique El Niño, avec ses chaleurs extrêmes et sa sécheresse, a freiné la croissance de la canne à sucre, second ingrédient essentiel du chocolat.

Le défi pour les chocolatiers et les consommateurs

Face à cette situation, les chocolatiers comme Paul-Henri Masson, cofondateur du Chocolat des Français, expriment leur stupéfaction. « La courbe sur 20 ans était légèrement à la hausse. Et là, c'est un pic ! » confie-t-il, illustrant parfaitement l'ampleur de cette crise.

Cette augmentation des coûts des matières premières se répercutera inéluctablement sur le prix final du chocolat. La question se pose donc : faut-il envisager de faire des stocks avant que ces hausses ne deviennent effectives ?

Shrinkflation, une alternative envisageable ?

Une autre stratégie pourrait être adoptée par les producteurs : la Shrinkflation. Ce procédé consisterait à réduire la taille des produits tout en maintenant les prix, une façon de compenser l'augmentation des coûts de production sans impacter directement le consommateur.

En conclusion, les amateurs de chocolat doivent s'attendre à des ajustements de prix ou de quantité à l'avenir. Ces changements, bien que désagréables, sont le reflet de défis mondiaux, notamment en matière de climat et d'économie.

Tags: Chocolat, , Cacao, Sucre, Climat, Consommation, Shrinkflation, cheapflation

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.