Crédit immobilier refusé : vous allez pouvoir demander un réexamen de votre demande de prêt

Dans un contexte économique marqué par une tension palpable sur le marché immobilier, la nouvelle mesure annoncée par la Fédération bancaire française (FBF) sonne comme une lueur d’espoir pour de nombreux aspirants à la propriété. Face à un nombre croissant de refus de crédits immobiliers, les banques françaises, sous l’impulsion de la Banque de France et de Bercy, s’apprêtent à instaurer dès février 2024 un dispositif inédit. Ce dernier offrira aux demandeurs une possibilité de réexamen de leur dossier de prêt, qu’il s’agisse de l’acquisition d’une résidence principale, secondaire, ou d’un investissement locatif. Cette initiative, qui s’inscrit dans une volonté de dynamiser le marché et de soutenir les projets immobiliers, est accueillie avec intérêt par les futurs emprunteurs.

Comparez les offres de prêts immobiliers

Un vent de changement souffle sur les crédits immobiliers

Nicolas Namias, président de la FBF et également à la tête du directoire de BPCE, a exprimé l’ambition de ce nouveau dispositif : éclairer les clients sur les motifs de refus de leur banque et, sous réserve d’adéquation avec les critères requis, leur offrir une chance de voir leur demande de prêt immobilier réévaluée. Ce geste d’ouverture s’inscrit dans une démarche plus large visant à restaurer la confiance et à faciliter l’accès à la propriété, dans un secteur immobilier confronté à des défis majeurs.

Cette réforme, qui exclut les dossiers des personnes inscrites aux fichiers d’incidents de paiement de la Banque de France, tel que le FICP ou le FCC, sera progressivement mise en œuvre par les banques à partir de février 2024 et restera active jusqu’à la fin de l’année. Chaque établissement bancaire aura la latitude de définir les modalités de mise en œuvre de ce dispositif, garantissant ainsi une adaptation aux spécificités de chaque structure et de leurs clients.

À lire aussi  Vous êtes peut-être fiché à la Banque de France sans le savoir, comment vérifier votre situation ?

Une réponse à la crise du crédit immobilier

L’initiative de la FBF fait écho à une série d’appels lancés par les autorités financières françaises, dont François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, et Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, qui ont souligné l’urgence de revitaliser le marché du crédit immobilier. Cette urgence est d’autant plus pressante que la production mensuelle de nouveaux crédits à l’habitat a atteint en décembre son niveau le plus bas depuis janvier 2015, avec seulement 8,6 milliards d’euros octroyés, selon les prévisions de la Banque de France.

La hausse rapide des taux directeurs de la Banque centrale européenne, répercutée presque instantanément par les banques dans leurs barèmes de prêt, a entraîné un ralentissement notable du nombre de dossiers de crédit approuvés. Cette situation a contraint de nombreux candidats à l’emprunt à différer leurs projets d’achat, dans l’espoir d’une éventuelle baisse des prix immobiliers qui tarde cependant à se concrétiser.

Comparez les offres de prêts immobiliers

Comment bénéficier de cette nouvelle chance ?

Pour être éligible à ce réexamen, les candidats au crédit devront présenter un dossier complet et conforme aux attentes de leur banque, tout en n’étant pas fichés pour incidents de paiement. Cette mesure concerne aussi bien les projets d’acquisition de résidence principale que ceux visant une résidence secondaire ou un investissement locatif.

Cette initiative de la FBF, qui vise à dissiper le flou entourant les refus de crédit immobilier, est perçue comme une avancée significative tant pour les emprunteurs potentiels que pour les institutions bancaires. En offrant une transparence accrue et une seconde chance, les banques espèrent redynamiser le secteur immobilier et soutenir les projets de leurs clients dans un esprit de compréhension mutuelle et de collaboration renforcée.

Tags associés à l’article : crédit immobilier, refus de prêt, FBF, Banque de France, réexamen de dossier, taux directeurs, BCE, marché immobilier, résidence principale, résidence secondaire, investissement locatif.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Denis Chatelin : expert financier

Je suis expert en économie, finance et investissement, passionné par l’analyse des marchés financiers et l’optimisation des investissements. En tant que pigiste, j’aime partager mes connaissances et mes conseils pour aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement et de finances personnelles. Mon objectif est de rendre l’information financière accessible à tous et d’aider les gens à atteindre leurs objectifs financiers à long terme.