1. »
  2. Finances personnelles
  3. »
  4. Inflation : La hausse...

Inflation : La hausse des prix continue et ce n’est pas fini

Inflation : la heusse des prix continue en France et en Europe

Avec le contexte économique et politique actuel, aucun secteur n’est épargné par l’inflation. Quel que soit le domaine, énergétique, alimentaire, la hausse des prix est manifeste et l’estimation provisoire de l’Insee confirme ces faits : l’indice des prix à la consommation est allé de 5,2 % (mai) à 5,8 (juin) sur un an. Même si en France, l’inflation a atteint un taux jamais vu depuis 1985, la hausse des prix va encore s’accélérer.

Ce que dit l’estimation publiée par l’Insee

Certes, il s’agit d’une mauvaise nouvelle, mais elle était assez prévisible. Au mois de Mai, l’inflation a été de 5,2 % en France. L’Insee a sorti une estimation provisoire de 5,8 % pour le mois de juin. Depuis déjà plusieurs mois, le secteur de l’énergie et des produits alimentaires fait partie des secteurs qui ont connu une véritable hausse des prix.

La guerre en Ukraine influe grandement sur la balance. Ce conflit a généré la hausse des tarifs du gaz et du pétrole ainsi que de certaines matières premières telles que les céréales. À la sortie de la crise sanitaire mondiale, il y a eu un véritable bouleversement des chaînes d’approvisionnement. Cela a affecté le prix des importations.

Les statistiques renforcent le fait que l’inflation a marqué l’année 2022 :

  • Le prix de l’énergie a grimpé de 33,1 % comparé à juin 2021 ;
  • Le prix de la consommation a connu une hausse importante de 5,7 % sur un an (une inflation de 0,7 % en seulement un mois (mai-juin)).

À lire aussi : Ukraine-Russie, la guerre passe aussi par la cryptographie

Des incertitudes sur l’inflation des prix

Il y a une question qui raisonne souvent : « jusqu’où cette flambée des prix peut-elle aller » ? D’après une interview du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire estime le pic de l’inflation à la fin de l’année 2023. Les prix vont rester à un niveau vraiment élevé. De nombreux économistes affirment que le monde est encore plongé dans une grande incertitude. La situation économique va dépendre de nombreux facteurs tels que l’évolution de la guerre en Ukraine, les restrictions sanitaires en Chine dues à la Covid et la hausse des salaires.

L’inquiétude des consommateurs

Que ce soit en France ou en Europe, les consommateurs ne cachent pas leurs inquiétudes. Avec le niveau actuel de l’inflation, certains ménages ont fait de nombreux compromis sur leurs dépenses actuelles. Il s’avère que six personnes sur dix, en France en Europe, ont choisi de réduire leurs dépenses de biens de consommation courants. La hausse des prix se répercute sur le moral et le mode de consommation de plusieurs familles. Il existe de nombreuses astuces qui peuvent aider à mieux gérer ses revenus. De bons conseils sont prodigués sur optimiser-son-budget.com.

Dossier exclusif : En CDI, il travaille weekends et jours fériés pour survivre

Les revendications salariales et la revalorisation

La hausse du salaire

En raison de la hausse des prix, les salariés revendiquent une hausse du salaire face à l’inflation. Certains domaines d’activité parviennent à s’en sortir en dépit de la crise causée par l’inflation. Si vous avez envie d’en savoir plus sur les salaires par métier, il vous suffit de regarder sur la toile.

Le SMIC devrait également augmenter. En effet, quand l’indice des prix à la consommation rencontre une hausse de plus de 2 % par rapport à l’indice des prix pris en considération lors de l’établissement du dernier montant du SMIC. Il devra connaître une hausse proportionnelle à l’inflation. Il est à noter qu’une hausse d’environ 34 euros net a eu lieu le 1er mai dernier.

Le système de revalorisation

Face aux nombreuses revendications, le gouvernement va mettre en place différentes mesures dans le cadre d’un projet de loi sur le pouvoir d’achat. Dans ce contexte, les pensions de retraite de base et le nombre de prestations vont être revalorisés. Ils vont s’accroître de 4 %. Les fonctionnaires ont fait face au gel de leur point d’indice depuis approximativement cinq ans. Ils vont profiter d’une augmentation de 3,5 %.

La hausse durable des matières premières selon la Banque Mondiale

Le cours des matières premières a été marqué par une hausse conséquente. Malheureusement, la Banque mondiale affirme que la situation ne va pas s’améliorer. D’après son dernier rapport annuel, les prix vont atteindre des sommes astronomiques jusqu’à la fin de 2024. Sur un an, selon les prévisions, les prix de l’énergie vont augmenter de 50 %. La situation pourrait connaître certaines améliorations au cours de l’année 2023.

La BCE prévoit une inflation durable

Il faut savoir que l’inflation allemande a rencontré une baisse inattendue pour le mois de juin. Le taux est allé de 8,7 % (mai) à 8,2 % (juin). En Espagne, la hausse a dépassé plus de 10 % depuis avril 1985. La hausse a été de 10,2 %.

“L’Allemagne va faire faillite dans les 5 ans qui viennent !” Charles Gave (vidéo en fin d’article)

Selon la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), cette institution va essayer de limiter l’inflation. Des mesures sont appliquées pour réduire l’inflation « excessivement élevée ». La présidence a énoncé que la hausse va encore se répercuter sur la zone euro pour un certain moment. Parmi les mesures à appliquer, la BCE va entreprendre une hausse des taux directeurs de 25 points de base en juillet. Pour le mois de septembre, une autre hausse est prévue.

Pour aller plus loin :

Interview : Effondrement économique, monétaire & civilisationnel ? Avec les économistes Charles Gave & Olivier Delamarche pour la chaîne Thinkerview

Livre du mois

Photo de linvestissement-immobilier-locatif-intelligent

L'investissement immobilier locatif intelligent

Meilleurs prix

  • Amazon 24.97 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 10/08/2022 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.