C’est voté ! Dès 2024, le contrôle technique sera obligatoire pour les voitures sans permis

Le Journal officiel vient de trancher, et la nouvelle réglementation va avoir un impact considérable pour les propriétaires de voitures sans permis en France. Dès 2024, le contrôle technique deviendra obligatoire pour ces véhicules, rejoignant ainsi la liste des véhicules soumis à cette exigence, aux côtés des deux et trois roues motorisées.

Comparateur d’assurance auto

Cette décision, annoncée récemment, suscite des interrogations et des réactions parmi les détenteurs de voitures sans permis, qui étaient jusqu’à présent exemptés de cette contrainte. Dans cet article, nous explorerons les détails de cette nouvelle réglementation, ses implications pour les propriétaires de voitures sans permis, et les changements à venir sur les routes françaises.

Le contrôle technique pour les voitures sans permis : une réalité en 2024

La sécurité routière est une préoccupation majeure en France, et le contrôle technique des véhicules constitue l’un des piliers de cette politique. Les voitures sans permis, bien que moins puissantes et moins rapides que leurs homologues traditionnelles, ne font pas exception à cette règle. Le bon état de fonctionnement de ces véhicules est essentiel pour garantir la sécurité de tous les usagers de la route. Jusqu’à présent, les voitures sans permis échappaient à l’obligation de passer un contrôle technique, mais cela changera dès l’année prochaine.

Les voitures sans permis rejoignent la liste des véhicules contrôlés

À partir de 2024, les voitures sans permis, également connues sous le nom de quadricycles légers, devront passer un contrôle technique régulier pour s’assurer de leur fiabilité et de leur conformité avec la législation européenne en matière de pollution et de sécurité routière. Cette mesure s’appliquera progressivement en fonction de la date de première immatriculation du véhicule. Les véhicules immatriculés avant 2017 seront les premiers concernés, suivis des modèles immatriculés entre 2017 et 2019 en 2025, et ainsi de suite. À partir de 2027, tous les propriétaires de voitures sans permis devront se plier à cette exigence tous les trois ans.

À lire aussi  Passoires thermique : Bruno Le Maire annonce une réforme imminente du DPE

Comparateur d’assurance auto

Les détails du contrôle technique pour les voitures sans permis

Contrairement aux véhicules légers, les voitures sans permis seront soumises à un contrôle technique spécifique, comportant 78 points de contrôle. Ces points couvriront différents aspects des véhicules, tels que les équipements de freinage, la direction, les feux, les dispositifs réfléchissants, les équipements électriques, les essieux, les roues, les pneus, les suspensions et les émissions polluantes. La directrice générale de Dekra, Karine Bonnet, précise qu’il y aura trois niveaux de défaillances possibles : mineure, majeure et critique, avec un total de 165 défaillances possibles, contre 613 dans le cas des véhicules légers.

Les défis à relever pour les centres de contrôle technique

La mise en œuvre du contrôle technique pour les voitures sans permis représente un défi logistique pour les centres de contrôle technique en France. Tous les centres ne seront pas immédiatement prêts à accueillir ces véhicules, car leurs employés devront suivre une formation spécifique de 33 heures pour être agréés à cette fin. Les nouveaux contrôleurs auront besoin de 140 heures de formation pour être habilités à effectuer ces contrôles. Ces mesures visent à garantir que les contrôles seront effectués de manière rigoureuse et conforme aux normes de sécurité établies.

Comparateur d’assurance auto

Un impact sur la vente des voitures sans permis

Les propriétaires de voitures sans permis devront également prendre en compte cette nouvelle exigence lorsqu’ils envisageront de vendre leur véhicule. En cas de vente à un particulier, un procès-verbal de contrôle technique de moins de six mois devra être fourni, ce qui pourrait influencer la décision d’achat des potentiels acquéreurs.

Conclusion

Le contrôle technique obligatoire pour les voitures sans permis à partir de 2024 constitue une évolution majeure de la réglementation routière en France. Cette mesure vise à renforcer la sécurité sur les routes en garantissant que ces véhicules répondent aux normes de sécurité et de pollution établies. Les propriétaires de voitures sans permis devront se préparer à cette nouvelle exigence et prendre en compte les échéances de contrôle en fonction de la date d’immatriculation de leur véhicule. Il en va de la sécurité de tous les usagers de la route en France.

Tags associés à l’article : Contrôle technique, Voitures sans permis, Sécurité routière, Réglementation routière, Quadricycles légers, Contrôle technique obligatoire, Propriétaires de voitures, Sécurité des véhicules, Normes de sécurité, Pollution.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.