DPE : comment le gouvernement compte secouer les propriétaires de passoires énergétiques ?

Le monde immobilier est en ébullition. Les diagnostics de performance énergétique (DPE) sont plus que jamais sous le feu des projecteurs. Le gouvernement vise à améliorer cet outil incontournable pour soutenir la transition écologique. Propriétaires, attention : c’est aussi une opportunité à saisir pour améliorer la performance énergétique de vos biens.

Réservez un DPE

Le DPE, outil phare, est-il en perte de vitesse ?

L’instrument majeur de la transition énergétique dans l’immobilier, le DPE, classe les logements de A à G selon leur impact climatique et consommation d’énergie. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, appelle à une refonte du système, soulignant des lacunes dans la prise en compte de “la taille des surfaces” ou des “modalités de chauffage”. Le but ultime ? Pousser les propriétaires des biens classés G – les fameuses “passoires énergétiques” – à entreprendre des travaux de rénovation avant 2025.

“Changeons le diagnostic énergétique puisque visiblement, ce n’est pas le bon indicateur”, a souligné le ministre sur Sud Radio.

Réservez un DPE

Des critiques fusent de tous les horizons

“Le fait que deux professionnels puissent aboutir à des résultats différents [pour un même logement] pose une difficulté”, constate Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique. Les résultats de tests menés par 60 Millions de consommateurs ont renforcé ce constat. En effet, un seul logement peut recevoir plusieurs diagnostics différents, semant le doute sur la fiabilité du DPE.

Un outil à parfaire pour les petits logements et les bâtiments anciens

Le DPE est particulièrement délicat pour les petites surfaces et les édifices datant d’avant 1947. Guillaume Gontard, sénateur écologiste, suggère une refonte du DPE pour les bâtiments construits avant cette date. L’idée ? Préserver leur valeur patrimoniale tout en étant équitable pour les propriétaires.

À lire aussi  Immobilier : avec une hausse des prix de 4%, faut-il investir dans les stations de ski ?

Réservez un DPE

Les diagnostiqueurs : au cœur de la réforme

La formation des diagnostiqueurs est sous le feu des critiques. Yannick Ainouche, président de la CDI Fnaim, plaide pour une réelle professionnalisation du métier avec la création de deux diplômes d’État et une filière complète. Ce dernier ambitionne d’attirer les jeunes dans cette voie, synonyme de reconversion et de transition professionnelle.

La lutte anti-fraude, un axe majeur d’amélioration

Les mesures qui prendront effet en juillet 2024 renforceront la formation des diagnostiqueurs. Mais Hassad Mouheb, président de FedExperts, considère que la lutte contre la fraude est toujours une préoccupation majeure. Pour Yannick Ainouche, l’instauration d’une carte professionnelle pour les diagnostiqueurs pourrait être la solution, garantissant la responsabilité civile et la mise à jour des diplômes et certifications.

“Cette carte professionnelle permettrait… que le consommateur soit sûr que le diagnostiqueur est en règle. C’est la moindre des choses.”

Réservez un DPE

À lire aussi  Rénovation énergétique des immeubles Haussmanniens : les Toits de Paris face à un vrai dilemme

Et demain ?

L’évolution du DPE est inéluctable, que ce soit pour répondre aux préoccupations des propriétaires, ou pour atteindre les objectifs climatiques du pays. Cette réforme, aussi importante soit-elle, est une opportunité pour tous les acteurs du secteur immobilier. Propriétaires, il est temps de prendre les devants !

Tags : DPE, transition écologique, rénovation, immobilier, Bruno Le Maire, passoires énergétiques, formation, diagnostiqueurs, fraude.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.