François Asselineau : «la vérité, c’est la souveraineté nationale» annonce le candidat pro Frexit sur Cnews :

François Asselineau, le fervent défenseur du Frexit, était ce matin sur le plateau de Pascal Praud, une apparition médiatique notable après une absence de plus de deux ans. L'occasion pour lui de réaffirmer ses convictions sur la sortie de la France de l'Union européenne, de l'euro et de l'OTAN, dans une période où ces sujets font débat.

Une vision constante sur l'Europe

Créateur d'un parti il y a 17 ans, François Asselineau a toujours milité pour la sortie de l'Union européenne. Son argumentaire se base sur une conviction forte : la souveraineté nationale est primordiale. “Comme disait le général de Gaulle, oui, il faut marcher droit vers la vérité. Et la vérité, c'est la souveraineté nationale.” Asselineau affirme que le redressement de la France ne pourra se faire que lorsque les Français reprendront en main leur destin. Son programme n'a pas varié depuis sa création, renforcé par des événements qui, selon lui, ont validé ses analyses.

Cet engagement pour le Frexit, il le met en avant face à d'autres personnalités politiques, critiquant leur alignement sur des positions qui ne favoriseraient pas l'indépendance de la France. Il soulève notamment les questions de la défense et des relations internationales, mettant en avant sa position contre l'armement de l'Ukraine et la nécessité d'arrêter les sanctions contre la Russie.

Immigration et souveraineté, un lien indissociable

Abordant la question de l'immigration, Asselineau rappelle que la France a transféré une part importante de sa politique migratoire à l'Union européenne avec le traité d'Amsterdam. “Le gros de l'immigration, c'est une immigration légale”, souligne-t-il, en référence aux chiffres qui montrent une augmentation constante du nombre de migrants légaux en France. Il critique les politiques européennes actuelles qui, selon lui, sont loin de répondre aux attentes des Français en matière de contrôle migratoire.

François Asselineau se positionne clairement contre ces politiques et se moque des candidats Jordan Bardella et Marion Maréchal qui, bien que prétendant lutter contre l'immigration, restent ancrés dans les structures de l'UE et de l'euro. Il utilise l'exemple de l'Italie, sous le gouvernement de Meloni, pour illustrer ses propos, montrant que le nombre de migrants continue d'augmenter malgré les discours politiques.

L'interview chez Pascal Praud a donc été l'occasion pour François Asselineau de clarifier sa vision du Frexit, de la souveraineté nationale et des politiques migratoires. Un plaidoyer pour une France indépendante, capable de décider de son avenir hors des cadres imposés par l'Union européenne.

Tags : Frexit, François Asselineau, Pascal Praud, Union européenne, souveraineté nationale, politique migratoire, traité d'Amsterdam, immigration légale, sanctions contre la Russie, OTAN, Meloni.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
🚨 Pour ne manquer aucune actualité de cesdefrance.fr (Citoyen en Slip), suivez-nous sur 👉 Google Actualités en ajoutant notre média à vos favoris.
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x