Vignette Crit’Air : Alerte pollution à Marseille, le centre-ville interdit à tous les véhicules sauf…

D’impétueuses vagues de chaleur ont plongé la région Provence-Alpes-Côte d’Azur dans une situation préoccupante. Cette semaine, une procédure d’alerte de niveau 2 pour la pollution de l’air à l’ozone a été déclenchée, menant à des restrictions de circulation inédites en centre-ville de Marseille.

Restrictions de circulation : l’urgence climatique en action

Suite à ces épisodes de fortes chaleurs, des mesures drastiques ont été prises pour protéger les habitants et l’environnement. Depuis le petit matin de ce mercredi 23 août, les zones à faibles émissions (ZFE) du centre de Marseille ont vu leur accès limité. Uniquement les véhicules munis des vignettes Crit’Air 1, 2 et 3, ainsi que les voitures à hydrogène ou électriques, sont autorisés à y circuler.

Mais ce n’est pas tout. Les vitesses maximales sur les voiries ont été réduites de 20 km/h. Toutefois, elles ne peuvent descendre en dessous de 70 km/h. Pour faire respecter ces nouvelles mesures, les contrôles de vitesse et les contrôles anti-pollution des véhicules ont été renforcés.

La Métropole Aix-Marseille favorise les modes de transport écologiques

Face à cette crise écologique, les collectivités ont rapidement réagi. L’encouragement à privilégier les transports en commun et d’autres modes de déplacement doux comme le vélo est plus fort que jamais. Une initiative notoire de la Métropole Aix-Marseille est la mise en place de la gratuité de l’abonnement courte durée pour “levélo” depuis le 21 août.

L’adoption de moyens de transport respectueux de l’environnement est un pas en avant vers une ville plus verte et respirable.

Marseille et Aix-en-Provence : mesures pour inciter au transport commun

À Marseille, plusieurs mesures ont été introduites pour rendre les déplacements plus verts et efficaces :

  • La gratuité de l’accès aux parkings relais RTM pour tous les automobilistes munis d’un abonnement RTM ou d’un titre de transport.
  • Une offre du tramway de la RTM ajustée selon la fréquentation.
  • Le ticket « Solo » et le « Solo secours » (1 voyage) permettent de circuler toute la journée sur le réseau avec un seul titre.
À lire aussi  Immobilier en Avril : Les acheteurs sont-ils vraiment en position de force ?

À Aix-en-Provence, la stratégie est similaire :

  • Accès gratuit à tous les parkings relais.
  • Le ticket « Un voyage » et le « Solo » autorisent des déplacements illimités toute la journée sur le réseau avec un seul titre.

Votre passeport pour circuler : la vignette Crit’Air

Vous vous demandez comment circuler sans encombre durant ces périodes de restriction ? La réponse est la vignette Crit’Air. Elle est indispensable et s’obtient en quelques clics sur le site certificat-air.gouv.fr. Après votre demande, un récépissé est envoyé par mail, qui prouve votre conformité en cas de contrôle. Quant à la vignette physique, elle vous parviendra par voie postale moyennant un coût de 3,72 euros.

À lire aussi  Autoroutes : Bruno Le Maire veut raccourcir la durée des concessions "de quelques années"

« Se préparer à l’avance permet d’éviter bien des tracas lors de ces épisodes de restriction de circulation. »

Attention, dès le 1er septembre 2023, les conditions se durcissent encore : seuls les véhicules avec des vignettes Crit’Air 1 et 2, ceux à hydrogène ou électriques, et ceux avec dérogations, pourront s’aventurer en centre-ville.

En conclusion

La pollution à l’ozone est une problématique que les grandes villes ne peuvent plus ignorer. Marseille, tout comme d’autres métropoles, est contrainte de prendre des mesures drastiques pour sauvegarder la santé de ses habitants et la qualité de son air. L’heure est à l’action, et chaque citoyen a un rôle à jouer pour un futur plus respirable.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité

Consultant indépendant en technologies liées à la construction et l’habitat. Avec +20 ans d’expérience dans le domaine, je suis passionné par l’innovation et l’amélioration des solutions énergétiques durables pour les bâtiments et les maisons. Mon objectif est d’aider mes clients à construire des infrastructures écoénergétiques efficaces pour un avenir plus vert et plus propre.