Voiture électrique à 100 euros : les concession automobiles prises d’assaut par les revenus modestes

La transition vers l'électromobilité prend une tournure inattendue et enthousiasmante en France. Avec la mise en place d'un leasing exceptionnel de 100 euros par mois pour les véhicules électriques, le gouvernement français ouvre une nouvelle ère de accessible. Cette initiative, destinée aux 50 % des ménages les plus modestes, a déclenché une vague sans précédent de demandes dans les concessionnaires automobiles du pays.

@benezra_avocats

Le gouvernement a mis en place un dispositif de leasingsocial. Pour 100€ / mois ce dispositif permet aux menages les plus modestes de louer quelques #voitureselectriques en #loa . Maitre Benezra, avocat en #droit routier et dommages corporels vous donne quelques conseils et vous explique les conditions de location de ces #vehiculeselectriques des le 1er janvier 2024

♬ son original – Maître Benezra, avocat

Une offre exclusive pour les ménages à revenus modestes

Ce plan innovant, une vision du Président français, cible les ménages dont le revenu de référence est inférieur ou égal à 15 400 euros par an. Environ 4 à 5 millions de personnes entrent dans cette catégorie, offrant ainsi une opportunité inédite à une large part de la population. Le dispositif est particulièrement adapté pour les actifs parcourant plus de 8 000 km annuellement et ceux vivant à plus de 15 km de leur lieu de travail.

« Le gouvernement accentue son soutien à la mobilité propre des ménages qui ont besoin d'un véhicule pour leurs trajets professionnels », souligne le ministère de l'Économie. Un pas significatif vers une mobilité plus durable et abordable.

Une demande explosive et des défis logistiques

Depuis l'annonce de cette initiative en décembre, les concessionnaires sont submergés. Nicolas Toulorge, gérant de la concession Ford à Cherbourg-en-Cotentin, révèle : « J'ai parlé avec d'autres concessionnaires, un peu partout en France, il y aurait jusqu'à 1 000 demandes par jour. C'est énorme ! ». Effectivement, plus de 80 000 demandes ont été enregistrées depuis le début de l'année.

Alexandre Lecadet, responsable chez Opel à Cherbourg-en-Cotentin, exprime une certaine incertitude : « Actuellement, nous préenregistrons encore les clients qui remplissent les conditions nécessaires pour le leasing social. Mais nous ne savons pas si l'État va mettre davantage de voitures sur le marché dans ces conditions ou si leurs demandes seront refusées. Nous sommes un peu dans le flou ». Malgré cette incertitude, l'enthousiasme reste palpable.

Des contraintes de production aux opportunités pour les concessionnaires

Toutefois, le challenge ne réside pas seulement dans la gestion de la demande. Les véhicules éligibles au leasing doivent avoir des batteries fabriquées en Europe, une condition similaire à celle requise pour l'obtention du bonus écologique. Eric Brisson, de chez Citroën, rappelle cette spécificité, soulignant les efforts déployés pour respecter ces critères.

Pour les ménages ne répondant pas aux critères du leasing à 100 euros par mois, d'autres options de leasing restent envisageables. Nicolas Toulorge de Ford et Alexandre Lecadet d'Opel confirment que ces formules alternatives représentent une part significative de leurs ventes. Ces options offrent aux clients la possibilité de jouir d'un véhicule électrique sans se soucier des réparations ou de la revente.

Pour résumer

Cette initiative gouvernementale marque un tournant décisif dans l'accessibilité des véhicules électriques en France. En dépit des défis logistiques et de production, elle offre une chance inédite aux ménages modestes de participer à la révolution de la mobilité propre. L'engouement suscité témoigne de l'appétit grandissant pour des solutions de plus durables et abordables.

Cet élan vers la mobilité électrique n'est pas seulement une avancée technologique, mais aussi une démarche profondément sociale. En rendant les véhicules électriques accessibles aux revenus modestes, le gouvernement ne se contente pas de promouvoir une écologie pratique ; il ouvre la voie à une inclusion sociale plus large dans le domaine de la mobilité. Une initiative salutaire, qui pourrait bien changer la donne dans les années à venir, tant sur le plan écologique que social.

Tags associés à l'article : Véhicules Électriques, Leasing, Mobilité Durable, Électromobilité, Accessibilité, Innovation Gouvernementale, Écologie, Inclusion Sociale, Concessionnaires Automobiles, France.

Si vous êtes un Citoyen en Slip, aidez-nous à grandir !

Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.