Immobilier : enfin une bonne nouvelle pour les futurs acquéreurs, les prix des biens vont chuter fortement en 2024

Bienvenue dans un monde où les rêves immobiliers deviennent enfin accessibles. Vous êtes sur le point de découvrir comment 2024 pourrait marquer un tournant majeur pour les futurs acquéreurs. Imaginez un marché où les prix, autrefois inaccessibles, commencent à baisser, offrant des opportunités inédites. Dans cet article, nous explorons les prévisions et analyses des experts, révélant des perspectives encourageantes pour ceux qui ont longtemps attendu le moment idéal pour investir dans l’immobilier.

Simulez votre capacité d’emprunt

Continuez à lire pour comprendre comment cette évolution pourrait transformer vos projets immobiliers et pourquoi 2024 pourrait être l’année de votre grande opportunité.

Une année 2023 difficile, un tournant en 2024

L’année 2023 a marqué le marché immobilier d’une empreinte amère. Les prix, après une escalade continue, ont commencé à fléchir, signe précurseur d’une tendance qui devrait s’accentuer en 2024. Selon la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) et d’autres experts du domaine, cette baisse de prix, déjà amorcée en 2023, pourrait s’intensifier de manière significative. En effet, la Fnaim prédit une réduction des prix de 5 à 7% sur l’ensemble du territoire français, une estimation légèrement supérieure à celle de Meilleursagents.com, qui table sur une baisse de 4%.

Les statistiques de l’année précédente révèlent une réduction moyenne des prix de 1% en France, avec des chutes plus marquées dans les grandes métropoles telles que Paris (-5,7%), la banlieue parisienne (-3,6%) et les dix plus grandes villes de province (-2,6%). Cette baisse modérée s’accompagne d’une chute des transactions de 22% par rapport à 2022, une décélération brutale et sans précédent depuis trente ans.

Les perspectives de 2024 : entre espoirs et réalités

Le marché immobilier de 2024 s’annonce comme une année charnière. Les experts prévoient une accélération de la baisse des prix, en particulier dans les grandes villes où les tarifs étaient les plus élevés. La correction des prix prendra le relais de la baisse des volumes de ventes, avec une anticipation de baisse supplémentaire d’environ 10%. Les taux d’intérêt, après une période de hausse, devraient se stabiliser autour de 4%, offrant un léger répit aux acheteurs potentiels.

À lire aussi  Taxe foncière en 2023 : les travaux de rénovation énergétique vous exonèrent de cette taxe

Ce contexte offre un rayon de lumière aux futurs acquéreurs, qui, freinés dans leurs projets immobiliers par l’augmentation des taux et des prix, pourraient retrouver un pouvoir d’achat accru. La chute des prix, se combinant à la stabilisation des taux d’emprunt, représente une opportunité inédite pour ceux qui aspirent à devenir propriétaires.

« La baisse des prix, elle, devrait s’accélérer et prendre le relais de la baisse des volumes au cours de l’année. 2024 sera pour le marché immobilier une année de transition. », explique Loïc Cantin, président de Fnaim.

Simulez votre capacité d’emprunt

Une baisse de prix variable selon les régions

En 2023, certains secteurs géographiques ont connu des baisses de prix plus importantes. Par exemple, à Nantes et Lyon, les prix ont chuté de 8% et 6% respectivement. Paris, symbole du marché immobilier, a vu le prix moyen du mètre carré passer sous la barre des 10 000 euros, s’établissant à 9 644 euros.

Cependant, cette baisse n’a pas suffi à stimuler un marché d’acheteurs frileux, freinés par les taux de crédit élevés et l’inflation. Seules 875 000 transactions ont été enregistrées, marquant un recul significatif par rapport à l’année précédente.

Quant aux prévisions pour 2024, les avis divergent. Certains experts sont optimistes, prédisant une baisse significative des prix, tandis que d’autres, plus prudents, envisagent une continuation de la tendance de 2023, avec des baisses de prix plus modérées. Les facteurs clés seront l’équilibre entre l’offre et la demande, ainsi que les conditions de financement.

À lire aussi  Le reste à charge du Compte Personnel de Formation (CPF) : la fonction publique pas concernée

Simulez votre capacité d’emprunt

Conclusion :

La transition du marché immobilier en 2024 s’annonce comme une période décisive. Pour les futurs acquéreurs, cette évolution pourrait représenter une fenêtre d’opportunité pour concrétiser leurs projets immobiliers, dans un contexte de prix plus abordables et de conditions de prêt plus favorables.

« Il sera plus facile de trouver un financement et qui plus est, moins coûteux. », affirme Maël Bernier de Meilleurtaux, offrant ainsi une lueur d’espoir pour ceux qui aspirent à devenir propriétaires.

Tags associés à l’article : Immobilier, Marché immobilier 2024, Baisse des prix, Taux d’emprunt, Acquisition immobilière, Tendance du marché, Perspectives immobilières, Pouvoir d’achat, Acquéreurs potentiels, Conditions de financement.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Denis Chatelin : expert financier

Je suis expert en économie, finance et investissement, passionné par l’analyse des marchés financiers et l’optimisation des investissements. En tant que pigiste, j’aime partager mes connaissances et mes conseils pour aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement et de finances personnelles. Mon objectif est de rendre l’information financière accessible à tous et d’aider les gens à atteindre leurs objectifs financiers à long terme.