On sait enfin pourquoi les prix s’envolent sur Airbnb

  1. /
  2. Économie
  3. /
  4. On sait enfin pourquoi...

Louer un logement sur Airbnb pour les vacances est-il devenu un luxe ? Les prix ont nettement augmenté par rapport à la période pré-covid. Dans certaines villes, ils ont même flambé selon les dernières données fournies par AirDNA, le site de référence du marché.

La hausse de la demande et la baisse de l’offre

La tendance à la hausse des prix sur Airbnb tient essentiellement à l’évolution de l’offre et de la demande. De plus en plus de familles préfèrent louer une maison ou un appartement avec une cuisine plutôt qu’aller à l’hôtel. Dans le même temps, de plus en plus de municipalités ont mis en place des mesures restrictives pour les propriétaires qui louent sur Airbnb ou sur les autres plateformes de locations saisonnières.

Par exemple, à Paris, avant 2019, lorsque les Parisiens avaient encore le droit de mettre leur appartement sur Airbnb plus de 120 jours par an, plus de 50.000 logements étaient disponibles. Aujourd’hui, il y en a moins de 20.000. En conséquence, la demande est forte et l’offre limitée, ce qui fait grimper les prix.

Des hausses plus marquées dans certaines villes

Certaines villes connaissent des hausses plus marquées que d’autres. Ainsi, à Paris, le prix de la nuitée a augmenté de 60% sur quatre ans. Cette année, le prix moyen de la nuitée dans un logement complet au moment où la demande est la plus forte a battu un nouveau record: 257,80 euros, soit environ 1800 euros la semaine.

Sur la Côte d’Azur, les prix ont également fortement augmenté. Le record est détenu par Le Pradet, une petite station balnéaire située entre Toulon et Hyères, avec une hausse de 66%. En général, c’est sur la Côte d’Azur que les prix ont le plus augmenté, avec une hausse de 50% en trois ans à Saint-Tropez.

Même sur la façade atlantique, les prix sont en hausse. Au Porge, l’un des lieux de villégiature les plus appréciés des Bordelais, le tarif moyen de la nuitée a augmenté de près de 57% depuis 2019.

Est-ce une bonne chose pour l’investissement locatif ?

L’augmentation des prix de nuitée sur Airbnb peut être bénéfique pour les propriétaires qui louent leur logement sur la plateforme, car cela peut leur permettre de percevoir de meilleurs revenus locatifs. Cependant, il faut prendre en compte plusieurs éléments avant de décider de louer un logement sur Airbnb.

Dossier : Ces 5 villes où investir avec un budget de 100 000 euros

Tout d’abord, il est important de se renseigner sur les règles et les restrictions locales en matière de location touristique. Dans certaines villes, il y a des limites sur le nombre de jours par an où un logement peut être mis en location sur Airbnb, ou des exigences spécifiques à remplir pour être autorisé à le faire.

Il faut également tenir compte du fait que la location de courte durée peut être plus stressante et prendre plus de temps que la location à long terme, car il faut gérer les réservations, accueillir les voyageurs et s’assurer que le logement est en bon état. Cela peut être particulièrement vrai si vous n’avez pas de système de gestion de la location en place.

Enfin, il est important de réfléchir à la stratégie de location la plus adaptée à votre situation et à vos objectifs. Si vous cherchez à obtenir des revenus stables et réguliers, la location à long terme peut être plus adaptée, tandis que la location de courte durée peut être plus rentable si vous êtes en mesure de louer votre logement à des tarifs élevés pendant les périodes de forte demande.

En conclusion, l’augmentation des prix de nuitée sur Airbnb peut être bénéfique pour l’investissement locatif, mais il faut peser les différents facteurs avant de prendre une décision.

Autres sujets sur l’investissement locatif :

Notez cette publication
Suivez-nous sur twitter : Le média économique d'un #CitoyenEnSlip de France