Cette année la rentrée vous coûtera un bras d’après l’étude Franceinfo : +6% d’inflation sur les fournitures scolaires

Cette année, le cartable des élèves pèse un peu plus sur le budget des parents. Avec une inflation de 6% sur les fournitures scolaires, que faut-il attendre pour la rentrée des classes ?

Le ticket de caisse s’alourdit pour la rentrée 2023

Le triste constat est là : “Dans mon cartable, il y a dix cahiers, une règle, une trousse, des stylos, une gomme… Et dans mon porte-feuille, huit euros en moins par rapport à l’an dernier”. Une réalité que beaucoup de parents ressentent à la rentrée des classes. En effet, le montant de notre panier de courses dédié aux fournitures scolaires a grimpé de 6% en un an, atteignant 134,92 euros en 2023 contre 127,33 euros l’année précédente. Cette hausse, bien que considérée comme “plus forte que les années précédentes”, reste toutefois moins conséquente que celle observée sur certains produits alimentaires, d’après Emmanuel Fournet de NielsenIQ.

Le prix des fournitures scolaires est en effet en hausse de 6% depuis l’été dernier.

Les supermarchés, conscients de l’importance du rayon “rentrée scolaire“, utilisent souvent cette période comme un moyen d’attirer de nouveaux clients. Mais alors, quels sont les facteurs déclencheurs de cette inflation ?

Les coupables : papier et pétrole

La première cause est liée aux augmentations du prix du papier et du pétrole. Ces deux éléments jouent un rôle crucial dans la détermination du coût des fournitures scolaires. Emmanuel Fournet, l’expert, nous rassure quelque peu : “c’est rassurant de voir qu’on n’a que 6% d’inflation alors que sur d’autres produits papier, on est sur des hausses autour de 8 à 10% sur un an“. Fort heureusement, le gouvernement a pris des mesures en revalorisant l’allocation de rentrée scolaire (ARS) pour compenser cette hausse.

À lire aussi  La Banque de France perd 12,4 milliards d'euros : la BCE décide, la France paie

La pâte à papier est fortement impactée par l’augmentation des coûts de l’électricité et du gaz, étant donné que sa transformation nécessite beaucoup d’énergie. Les cours de la pâte à papier ayant été élevés jusqu’au début 2023, le papier utilisé pour produire les fournitures vendues actuellement a été acquis à un coût élevé. D’où la hausse des prix observée dans nos rayons.

Marques distributeurs vs grandes marques : Qui offre le meilleur rapport qualité-prix ?

Les marques distributeur semblent avoir pris l’avantage en termes de tarifs. Prenons quelques exemples : une calculatrice de marque coûte 17 euros, tandis qu’une de marque distributeur est à 10 euros. De même pour les classeurs : 4 euros pour une grande marque contre 2 euros pour un produit de distributeur. Et cette tendance s’observe également pour d’autres fournitures.

Ce phénomène s’explique en partie par la stratégie des distributeurs. Ces derniers, conservant souvent les mêmes références d’une année à l’autre, cherchent constamment à réduire les coûts. Par contre, les grandes marques, avec leurs renouvellements fréquents de gammes de produits et de licences (Marvel, Disney, etc.), peuvent afficher des tarifs plus élevés.

Il y a moins de critères différenciants” pour les produits de base comme les stylos ou les cahiers, explique Emmanuel Fournet. Les parents se tournent donc vers les marques distributeur. Mais il est clairement plus difficile de convaincre un enfant de choisir un cartable basique quand un modèle estampillé Pat’Patrouille ou Disney lui fait de l’œil.

Méthodologie : Comment ces chiffres ont-ils été obtenus ?

Franceinfo et France Bleu ont collaboré avec le cabinet NielsenIQ pour évaluer l’inflation sur ce panier de courses spécial rentrée (Source). L’équilibre entre produits de grande marque et ceux des distributeurs a été respecté, basé sur un ratio 60/40. La moyenne des prix a été réalisée sur l’ensemble de la France pour les périodes de juillet 2022 et juillet 2023. L’inflation a ensuite été déduite en mesurant l’évolution d’une période à l’autre.

À lire aussi  Prime Pôle Emploi : cette nouvelle prime qui pourrait changer la vie des chômeurs les plus précaires

Tags : rentrée scolaire, inflation, fournitures scolaires, marques distributeur, grandes marques, pâte à papier, pétrole, allocation rentrée, hausse des prix.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Charlie Antona

Je suis consultante en marketing je passer des heures à élaborer des stratégies. En dehors de mon travail mes amis m’appellent “la reine des bons plans”, vous me trouverez probablement en train de faire du shopping car j’adore fouiner pour trouver les meilleures affaires.