Immobilier en chute libre dans l’ancien : une opportunité à saisir pour les futurs propriétaires ?

La France est actuellement témoin d’une baisse notable des prix de l’immobilier ancien, principalement influencée par la montée des coûts des crédits immobiliers. Zoom sur cette tendance qui secoue le marché et les facteurs qui l’entourent.

Simulez votre crédit immobilier

Des transactions en chute libre

L’été a été marqué par un ralentissement notable du marché de l’immobilier ancien. Les baromètres des réseaux d’agences immobilières pour le troisième trimestre montrent une baisse manifeste des transactions. Century 21 rapporte une baisse de 4,1 % des prix des appartements et 2 % pour les maisons entre juillet et septembre. Laforêt et Orpi n’échappent pas à la tendance avec des baisses respectives de 3,1% et 2%.

La cause principale ? La flambée du coût du crédit, excluant ainsi un grand nombre de primo-accédants. L’incidence est telle que les secundo-accédants dominent désormais le marché, représentant plus de la moitié des acheteurs selon Laforêt. Les primo-accédants quant à eux, représentent moins de 20% du marché.

Simulez votre crédit immobilier

La hausse des crédits immobiliers : principal coupable ?

Les agences pointent du doigt la hausse des coûts des crédits immobiliers comme principal facteur de cette récession. Ils deviennent de moins en moins abordables, particulièrement pour les primo-accédants. Résultat : la plupart des demandeurs actuels sont des secundo-accédants. Ceux-ci vendent leurs résidences principales pour en acheter une nouvelle, s’appuyant principalement sur un crédit immobilier.

“La baisse des prix, même si elle est aujourd’hui relativement faible et hétérogène, commence à gagner progressivement toute la France”, souligne Yann Jéhanno, le président de Laforet.

Mais il n’y a pas que des mauvaises nouvelles. La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) a déclaré une légère augmentation de 1,1% des prix dans son baromètre du 1ᵉʳ septembre.

À lire aussi  Livret d’épargne populaire (LEP) : c'est terminé pour les épargnants, Bruno Le Maire annonce une baisse du taux d'intérêt

Simulez votre crédit immobilier

Efforts gouvernementaux et position des banques

La situation n’est pas passée inaperçue aux yeux du gouvernement. Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, a tenté d’entamer des négociations avec le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF). Le but ? Résoudre le problème croissant de l’accessibilité aux crédits immobiliers.

Le haut fonctionnaire avait proposé l’assouplissement des conditions d’octroi des crédits immobiliers

, mais le HCSF a opposé une fin de non-recevoir. Selon eux, une telle action ne serait pas suffisante pour assurer la stabilité du marché de l’immobilier.

Simulez votre crédit immobilier

Les grandes villes : un révélateur de la tendance

Les grandes villes, telles que Paris, Bordeaux, Rennes ou Lyon, montrent une tendance à la baisse des prix de l’immobilier. “Des régions ou des villes qui étaient orientées à la hausse, comme la Bretagne, commencent à montrer des signes de ralentissement”, a commenté Yann Jéhanno. Cependant, il y a des exceptions. Des villes méditerranéennes, notamment Marseille et Nice, continuent de voir leurs prix augmenter.

Conseil pour les futurs acquéreurs

Face à ce contexte, pour ceux qui souhaitent acquérir un bien immobilier, que ce soit pour y vivre ou pour investir, la simulation d’une demande de crédit immobilier peut être une étape judicieuse. Cela permet de se faire une idée claire de sa capacité d’emprunt et de mieux préparer son projet immobilier.

À lire aussi  Assemblée générale de copropriété (AG) : pourquoi privilégier le présentiel ?

Simulez votre crédit immobilier

Conclusion : L’impact des coûts croissants des crédits immobiliers sur le marché de l’immobilier ancien est indéniable. La prudence est donc de mise pour les futurs acheteurs. Mais, avec la bonne préparation, le rêve immobilier reste à portée de main.

Tags associés à l’article : Immobilier ancien, Crédits immobiliers, Baisse des transactions, Marché immobilier français, Primo-accédants, Secundo-accédants, Simulation crédit immobilier.

📄 Sources :

  • https://www.batiactu.com/edito/immobilier-legere-baisse-prix-chute-importante-transactions-67120.php
  • https://www.century21.fr/
Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Denis Chatelin : expert financier

Je suis expert en économie, finance et investissement, passionné par l’analyse des marchés financiers et l’optimisation des investissements. En tant que pigiste, j’aime partager mes connaissances et mes conseils pour aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement et de finances personnelles. Mon objectif est de rendre l’information financière accessible à tous et d’aider les gens à atteindre leurs objectifs financiers à long terme.