Quel arrondissement choisir pour un investissement locatif à Paris ?

  1. /
  2. Finances personnelles
  3. /
  4. Investir
  5. /
  6. Quel arrondissement choisir pour...

Paris est l’une des villes les plus attractives pour un investissement locatif en France. Les revenus locatifs y sont élevés et les rentabilités intéressantes, malgré des prix de l’immobilier élevés. Dans cet article, nous allons vous aider à choisir l’arrondissement qui conviendra le mieux à votre projet d’investissement locatif. Nous aborderons les critères à prendre en compte pour faire votre choix et vous donnerons des informations sur les tendances du marché immobilier parisien intra-muros.

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif à Paris ?

La capitale française est un lieu incontournable pour les investisseurs immobiliers, car elle offre des rentabilités intéressantes malgré des prix de l’immobilier élevés. Les revenus locatifs des biens immobiliers parisiens sont particulièrement élevés en location meublée, permettant un rendement locatif compris entre 4 et 6% selon les arrondissements.

Les arrondissements à privilégier pour un investissement locatif

Du 1er au 9ème arrondissement : la sécurité patrimoniale

Les arrondissements à 1 chiffre, tels que les 2ème et 9ème, sont les plus demandés pour leur rendement locatif sécurisé. Leur prix au m² est généralement supérieur à 12 000 €, mais ils offrent un investissement patrimonial stable.

  • Le 2ème arrondissement, avec son quartier de Montorgueil et ses rues animées, est populaire auprès des jeunes investisseurs.
  • Le 9ème, plus résidentiel, est également de plus en plus prisé pour ses immeubles haussmanniens et sa proximité avec le centre de Paris.

Les arrondissements 3, 4, 5, 6, 7 et 8 sont également très prisés pour leur histoire et leur prestige. Ils offrent des immeubles haussmanniens magnifiques, mais leur rendement locatif est moins élevé en raison de leur prix de l’immobilier élevé. Cependant, les loyers ne sont pas proportionnels à ces prix élevés, offrant ainsi des rentabilités intéressantes pour les investisseurs.

Du 10ème au 20ème arrondissement

Les arrondissements du 10ème au 20ème sont souvent moins chers que les précédents, avec un prix au m² moyen de 8 000 à 10 000 €. Ils peuvent offrir un rendement locatif intéressant, notamment le 18ème arrondissement, qui attire de nombreux étudiants et jeunes actifs grâce à son célèbre quartier de Montmartre.

Arrondissement Prix m² Loyer m² Rentabilité m²(12 mois)
Paris 1er 11 896 €/m2 40 €/m2 3,37%
Paris 2e 12 813 €/m2 40 €/m2 3,12%
Paris 3e 13 332 €/m2 40 €/m2 2,98%
Paris 4e 14 190 €/m2 41 €/m2 2,88%
Paris 5e 13 584 €/m2 39 €/m2 2,86%
Paris 6e 16 284 €/m2 42 €/m2 2,57%
Paris 7e 15 933 €/m2 40 €/m2 2,51%
Paris 8e 15 824 €/m2 45 €/m2 2,82%
Paris 9e 13 878 €/m2 37 €/m2 2,68%
Paris 10e 11 053 €/m2 30 €/m2 2,71%
Paris 11e 11 717 €/m2 34 €/m2 2,91%
Paris 12e 11 078 €/m2 31 €/m2 2,80%
Paris 13e 10 557 €/m2 29 €/m2 2,76%
Paris 14e 10 446 €/m2 28 €/m2 2,69%
Paris 15e 11 078 €/m2 31 €/m2 2,80%
Paris 16e 14 814 €/m2 38 €/m2 2,57%
Paris 17e 11 551 €/m2 34 €/m2 2,95%
Paris 18e 11 474 €/m2 33 €/m2 2,87%
Paris 19e 11 078 €/m2 31 €/m2 2,80%
Paris 20e 10 557 €/m2 29 €/m2 2,76%

*Il est important de noter que ces données ne sont qu’indicatives et lissées sur les prix d’un ensemble de quartiers dans chaque arrondissement parisien. Ils peuvent donc varier en fonction de l’emplacement exact du bien immobilier et des conditions du marché. Nous vous recommandons de consulter des professionnels de l’immobilier pour obtenir des informations plus précises avant de prendre une décision d’investissement. Il est également important de tenir compte de l’ensemble de ses finances pour évaluer la faisabilité de l’investissement.

Astuces : Comment augmenter la rentabilité d’un investissement immobilier locatif

Les différentes formes d’investissement locatif

Il existe plusieurs formes d’investissement locatif, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. Il est important de bien comprendre ces différentes options pour faire un choix éclairé. Voici quelques exemples des principales formes d’investissement locatif :

  • La location meublée (LM) : il s’agit de louer un logement meublé, avec des revenus locatifs généralement plus élevés que pour un logement nu. Cependant, cette forme d’investissement nécessite un investissement initial plus important pour l’achat des meubles.
  • La location meublée professionnelle (LMP) : cette forme d’investissement est similaire à la location meublée, mais les revenus locatifs sont soumis à des taux d’imposition différents et il existe des plafonds de loyers.
  • La location non meublée professionnelle (LNMP) : il s’agit de louer un logement nu, avec des revenus locatifs généralement moins élevés que pour un logement meublé. Cependant, cette forme d’investissement nécessite moins d’investissement initial.
  • Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) : il s’agit d’investir dans un patrimoine immobilier collectif, généralement composé de plusieurs immeubles. Cette forme d’investissement permet de bénéficier d’une diversification du risque et d’un rendement locatif intéressant, mais nécessite un investissement minimum élevé.

Il est important de noter qu’il existe d’autres formes d’investissement locatif, comme les résidences de services, les résidences étudiantes, etc. Il est recommandé de consulter des professionnels de l’immobilier pour obtenir des informations plus précises sur les différentes options et les avantages fiscaux associés.

A lire aussi : Immobilier locatif, 5 villes françaises où investir avec moins de 100 000 euros de budget

4.8/5 - (5 votes)
Suivez-nous sur twitter : Le média économique d'un #CitoyenEnSlip de France