Immobilier locatif : un marché sous haute tension en 2024 pour les investisseurs immobiliers

L’immobilier locatif traverse une période critique, marquée par une pénurie croissante de logements à louer et une demande qui ne cesse de grimper. Cette situation alarmante concerne tout le territoire français, mais se fait sentir avec encore plus d’acuité dans les grandes villes et pour les petits logements.

Simulez votre capacité d’emprunt

Le marché locatif en tension : une offre en chute libre

Une diminution drastique de l’offre de logements locatifs se fait sentir sur l’ensemble du territoire. Les grands réseaux immobiliers confirment cette tendance. Orpi, premier réseau de France avec 1.350 agences, note une réduction de 17 % du nombre de biens disponibles à la location sur une année. La situation est encore plus préoccupante chez Laforêt Immobilier et Guy Hoquet, avec des baisses respectives de 30 % et 35 %.

David Chouraqui, directeur général de Crédit Agricole services immobilier, souligne la baisse du taux de rotation, passant de 24 % il y a trois ans à 19,5 % actuellement. Cette diminution du nombre de logements libérés accentue la crise, « laissant les jeunes actifs et les personnes en mobilité professionnelle en grande difficulté pour trouver un logement ».

Les causes multiples d’une crise persistante

Plusieurs facteurs contribuent à cette crise. D’abord, un problème de pouvoir d’achat empêche certains locataires de chercher un logement plus grand ou d’accéder à la propriété, en raison des prix élevés et de la hausse des taux d’intérêt d’emprunt immobilier. Cette situation crée un engorgement, les locataires restant dans leur logement actuel.

À lire aussi  Comment protéger une pompe à chaleur du froid pour optimiser ses performances ?

« Avec 25 à 30 candidats pour un seul bien, le marché de la location subit de plein fouet les conséquences du ralentissement du marché des transactions immobilières », ajoute Stéphane Fritz, président de Guy Hoquet. Cette concurrence accrue se fait sentir sur tout le territoire, de Paris à Limoges, en passant par Toulouse et Nice, affectant surtout les petits logements, très demandés par les jeunes actifs et les étudiants.

Patrice Petit d’Orpi note une réactivité accrue des relocations, souvent bouclées en moins d’un mois. Les candidats à la location doivent adopter des stratégies proactives, comme se présenter directement en agences avec un dossier complet.

Des pratiques controversées et des tensions palpables

Cette situation tendue conduit à des comportements parfois extrêmes. David Chouraqui rapporte des cas d’altercations en agences et de propositions illégales faites aux conseillers pour favoriser certains dossiers.

Simulez votre capacité d’emprunt

Des perspectives incertaines pour le marché locatif

Le futur du marché locatif reste incertain. La production de logements neufs est en baisse, et les restrictions progressives sur la location de passoires thermiques poussent de nombreux propriétaires à vendre plutôt qu’à louer. De plus, certains propriétaires, particulièrement à Paris et en Île-de-France, envisagent de libérer leurs biens pendant les Jeux Olympiques pour les louer à des tarifs plus élevés, une pratique parfois illégale qui pourrait exacerber les déséquilibres actuels.

Tags associés à l’article : #ImmobilierLocatif, #MarchéLocatif, #CriseImmobilier, #Location, #InvestissementImmobilier, #Logement, #PénurieLogement, #PouvoirDAchat, #MarchéImmobilier, #JeuxOlympiques2024.

Cet article a été partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Merci de contribuer à sa viralité 👇
Cesdefrance.fr est un média approuvé par Google Actualité.
Ajoutez Cesdefrance.fr à votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !
inscription Google actualité
Denis Chatelin : expert financier

Je suis expert en économie, finance et investissement, passionné par l’analyse des marchés financiers et l’optimisation des investissements. En tant que pigiste, j’aime partager mes connaissances et mes conseils pour aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement et de finances personnelles. Mon objectif est de rendre l’information financière accessible à tous et d’aider les gens à atteindre leurs objectifs financiers à long terme.